Aucune Bonne Action

Published January 24, 2017

La veille de Noël, en 1966, Philip Potter, un conservateur du Smithsonian au grand cœur, termine ses achats de dernière minute. Au même instant, James, son compagnon depuis plusieurs années, s’ôte la vie chez eux. Inconscient de ce qui l’attend, Philip dépose des cadeaux à un refuge pour sans-abris, un acte généreux qui fera plus tard de lui un suspect dans le meurtre d’un prostitué.

Après la mort choquante de James, deux hommes entrent dans la vie de Philip… et tous deux conduisent une Continental jaune. L’un d’eux, toutefois, est un tueur avec le sang de six prostitués sur les mains. Et tous deux cachent quelque chose.

Comme Philip est sur le point de le découvrir, aucune bonne action ne reste impunie.

Reviews

En Male de Chroniques says:

J’ai vraiment apprécié l’écriture de l’auteur. Il peint de manière brillante la toile de fond de cette histoire à savoir l’homophobie étouffante qui règne dans son roman. Le Washington des années 60 est très sombre : l’homosexualité est illégale, les dénonciations sont légions, et les jeunes hommes jetés dehors par leurs parents sont obligés de faire le trottoir pour gagner de quoi manger… Les mots incisifs de Michael font mouche et j’ai eu plusieurs fois le cœur serré face à tant de cruauté et d’injustice vis à vis de la communauté homosexuelle.